france-bleu

Invité sur les ondes de France Bleu

Invité sur les ondes de France Bleu Breizh Izel ce mardi matin à 7h25, Camille parle de son aventure et du projet dans l’émission « ils sont fous ces bretons ». Rediffusion à 15h50.

Cliquez ici pour écouter le podcast de France Bleu Breizh Izel

Pour soutenir le projet et donner des ailes au Rebelle, rendez-vous sur le site de crowdfunding de la nef :  www.zeste.coop  

« Donnez des Ailes au Rebelle » c’est le projet participatif de ce jeune de Larmor-plage (56) qui monte son entreprise familiale : une structure pour former les plaisanciers sur voilier habitable.

Jeune breton de 34 ans né dans les Côtes d’Armor, Camille Carrée travaille d’arrache pied sur son voilier « Le Rebelle » avec Aurélie, sa compagne depuis plus de 4 ans. Des milliers d’heures de restauration à Paimpol (22) et Lorient (56) pour cette vieille coque de 11m en aluminium de 1994, qui a formé des skippers de renom aux Glénans.

De navigateur – passé par le Pôle Vendée France pour une préparation à la solitaire du Figaro, formé au sauvetage en mer avec la SNSM – Camille est devenu skipper-formateur-fabricant de bateau et a monté l’entreprise « Plaisance performance » pour vous proposer des sorties découverte, des initiations à la course au large et des stages de perfectionnement.

Les internautes peuvent participer jusqu’au 1er mai au financement participatif sur zeste.coop pour financer dans un premier temps une grande voile de 40m². « Le Rebelle » se visite samedi 14 avril, sera baptisé à l’automne et naviguera pour les premiers stages de 5 ou 10 jours au Portugal en 2019.

Retranscription de l’interview avec Axel pour France Bleu ci-dessous :

Axel, l’animateur radio : « Donnez des ailes au Rebelle », c’est le projet participatif de ce jeune de Larmor-Plage dans le Morbihan qui monte son entreprise familiale. Une structure pour former les plaisanciers sur voilier habitable. Jeune breton de 34 ans, né dans les Côtes d’Armor, avec Aurélie sa compagne, ils travaillent donc d’arrache pied sur son voilier « Le Rebelle ». Camille Carrée, bonjour.

Bonjour Axel. Bonjour France Bleue.

Axel, l’animateur radio : Vous avez retapé pendant plus de quatre ans cette vieille coque de onze mètres et finalement, Camille, de skipper vous êtes devenu en quelque sorte constructeur. Ça, c’était peut-être pas prévu, ils sont fous ces larmoriens !

Camille : Ces bretons en général même et costarmoricains ! Le Rebelle c’est un voilier prototype en aluminium de trente trois pieds qui est sorti des chantiers JFA de Concarneau en 1994 et il a été réalisé à l’époque pour l’association du même nom. Ça finalité à l’époque c’était de former des futurs skipper dont certains sont devenus des skippers célèbres. D’ailleurs à juste titre, je voulais rendre hommage aux concepteurs de ce magnifique bateau Olivier Petit et René Coleneau. Olivier Petit, c’est l’architecte de Tara le bateau d’expédition et aussi le bateau qui a gagné le premier Vendée Globe avec Titouan Lamazou. Et René Coleneau c’était l’ancien directeur des Glénans.

Axel, l’animateur radio : Des navires solides, toujours d’attaque puisque vingt cinq ans après vous avez réussi à le retaper. C’est assez étonnant pour vous, vous êtes passé par le pole Vendée France pour la préparation à La Solitaire du Figaro, vous avez été formé au sauvetage en mer avec la SNSM et puis aujourd’hui, skipper, formateur, fabriquant de bateau, vous aimez de temps en temps changer de vie, c’est bien ça ?

Camille : Changer de vie oui et non, ça a toujours été la même trame. La trame de la passion de la navigation et de la mer. Aujourd’hui cette trame elle continue à me suivre et à me faire avancer. L’idée c’est vraiment de partager cette passion. C’est pour cela que nous avons fait le Rebelle. C’est un gros chantier, comme vous disiez, qui a duré plus de quatre ans, et vraiment quatre ans d’investissements permanents où j’ai été épaulé aussi par Laurent Steffen qui est un orfèvre de l’aluminium qui depuis à monter son chantier naval à Paimpol. Ça a vraiment été une aventure parce qu’il a fallu se serrer la ceinture à fond. Je me rappelle, j’ai même passé deux hivers dans le hangar du chantier pour limiter toutes les dépenses que l’on pouvait juger superflues à l’époque.

Axel, l’animateur radio : Et il y a encore un petit peu de besoin puisque vous lancer une campagne de financement participative jusqu’au premier mai notamment pour financer une grande voile de quarante mètres carrés. Et puis vous créé votre entreprise : Plaisance Performance. Alors, c’est pourquoi ? Pour former les stagiaires au Vendée Globe en quelque sorte ?

Camille : Alors peut-être les futurs conquérants, concurrents du Vendée Globe. C’est vrai que nous voulons former les plaisanciers de demain. On va avoir une implantation dans le Morbihan, à priori dans le pays de Lorient, certainement à Kernevel et une aussi au Portugal. On a gardé cet esprit des bretons conquérants. On voudrait bien aller chatouiller les anglais qui sont déjà très bien implantés au Portugal. Nous pensons avoir un savoir-faire maritime à transmettre et à revendiquer et pas seulement sur nos eaux bretonnes.

Axel, l’animateur radio : Sorties découverte, stages, initiation course au large, la baptême du Rebelle on l’espère à l’automne. Premier stage au Portugal, vous l’avez dit, en 2019. Et puis il y a ce financement participatif. Vous pouvez donner le coup de main sur zest.coop. On va mettre le lien sur France Bleu.fr. Camille Carrée, merci d’avoir été avec nous.

Camille : Axel, est ce que je peux rajouter quelque chose ?

Axel, l’animateur radio : Rapidement, oui.

Camille : On fait un événement ce samedi à Larmor-Plage à partir de 11h30 et après, à partir de 15h il y aura une visite du bateau et donc, on invite tous les bretons et les pas bretons, tous les curieux à nous rejoindre et ils peuvent me joindre au 06 63 06 76 94 pour prendre part à l’aventure « donnez des ailes au rebelle » et à laquelle on souhaite associer le plus de monde possible.

Axel, l’animateur radio : Merci Camille.

Leave a Comment